17:08:26 – Haken / Sithu Aye (Québec)

Spectacle: Le 26 Août 2017 à la Salle Multi de Québec
Organisateur: Capitale du Prog
Compte-rendu: Samuel Bédard
Photographe: François Morisset

Haken, Salle Multi, Québec, 26 août 2017

Le 26 août dernier, c’était l’un des rendez-vous les plus attendus des geeks musicaux; des savants fous de la musique. En fait, Capitale du Prog nous ont offert une soirée haute en couleurs de rock progressif et de djent, ramenant à Québec l’un des groupes du genre les plus populaires actuellement : Haken.

En ouverture, la salle Multi du complexe Méduse a eu droit à tout un honneur en accueillant le guitariste écossais Sithu Aye, bien évidemment accompagné de ses collègues tout aussi talentueux. Avec ses algorithmes et ses mélodies semblables à celles d’Animals As Leaders, la jeune formation a su en charmer plus d’un. C’est d’ailleurs sans nous cacher son admiration pour le groupe que Sithu Aye nous a interprété ses pièces, notamment une intitulée Anime As Leaders (The Woven Weeab), titre faisant référence à la fois à la pièce The Woven Web d’Animals As Leaders et aux populaires mangas japonais.

Puis, après une attente interminable, les gars de Haken sont entrés sur scène et ont commencé à jouer… sans lumière. Cette dernière fit son apparition un peu maladroitement après quelques mesures de pitonnage intensif. Mais la lumière n’était pas le plus grand des adversaires du groupe, ce soir-là. Le son n’avait que très peu envie de coopérer. Fruit du hasard ? Technique négligente ? Demandes excessives du groupe ? C’était probablement un concours de circonstances. Nous le savons bien, Haken ont besoin d’une sonorité assez clean pour bien rendre leurs compositions : le son doit être bien balancé et Dieu sait que c’est un travail immensément ardu. Mais lorsque trois micros sur cinq d’un groupe reconnu pour ses harmonies vocales ont le volume littéralement à zéro, des questions s’exigent. Cela additionné aux crépitements démesurément forts incessants dans les caisses de sons a suffi pour démotiver le groupe. Malgré une foule chaleureuse et enjouée quoique peu nombreuse, la formation n’avait visiblement aucun plaisir sur scène. Derrière l’ambiance de malaise régnant sur la salle Multi, les fans du groupe ont tout de même su trouver un baume dans les pièces interprétées par Haken, qui ont notamment joué des pièces de leur premier album, au plus grand plaisir du public entier.

HAKEN

Setlist de Haken :

Premonition
In Memoriam
1985
Insomnia
Red Giant
Atlas Stone
Aquarius Medley
Cockroach King
The Endless Knot
The Architect

Encore:
Visions

Marc Desgagné

Marc Desgagné