19:12:14 – Mountain Dust / Whitenails / The Hazytones (Québec)

Spectacle: Le 14 décembre 2019 à la Source de la Martinière de Québec
Organisateurs: Heavy Montréal, District 7 Production
Compte-rendu: Julie Voyer
Photographe: Julie Voyer

MOUNTAIN DUST 14 d Voécembre La Source de la Martinière

Un autre bel « alignement » attendait les amateurs de stoner rock/sludge en ce samedi soir de décembre se prenant pour avril. Trois groupes de la province ont tout donné au public épars qui avait pris la peine de se déplacer. S’il pleuvait dehors, l’ambiance était plus chaleureuse à l’intérieur, comme dans un sous-sol à écouter le jam de nos chums. Et souvent, on n’a pas besoin de chercher loin pour dire à quel point on a apprécié notre soirée, qui nous a donné l’impression de partir en road trip ou de se perdre en forêt.

C’est le groupe The Hazytones qui nous a d’abord emmenés faire ce voyage et nous a débouché les oreilles avec ses sonorités et distorsions stoner et doom s’apparentant aux classiques du genre. On était en terrain connu avec la voix forte et rauque de Mick Martel et un batteur qui a prêté sa voix à quelques pièces, qui comprenaient deux nouveaux titres, dont « Hell ». Ça sonnait juste assez fort pour déranger les voisins.

THE HAZYTONES

Ensuite ce sont les six membres de Whitenails qui ont ajouté une touche psychédélique à l’entrée en matière de Hazytones, avec des claviers et leur nouveau chanteur depuis environ un an, Xavier (Sweet Tooth). La formation a interprété des titres de son premier album « First Trip » et des nouveaux titres comme « Road Not Taken ». L’énergie débordante du guitariste, Danahé, est à souligner.

WHITENAILS

La tête d’affiche, Mountain Dust, a fermé la marche presque sans qu’on s’en rende compte (je pensais que c’était encore le soundcheck…) Mais, à ma décharge, il faut dire que le chanteur n’a pratiquement rien dit pendant la prestation! Mention spéciale à Patrick Bennett, le plus démonstratif du quatuor, qui tirait des sons de sa « lap-steel » posée sur son clavier Korg, des sons définissant presqu’à eux seuls le groupe. C’était vraiment le clou de cette soirée « dazed and confused ».

MOUNTAIN DUST

Malgré des prestations plutôt courtes, la veillée s’est terminée passé minuit et aurait pu se prolonger longtemps, sous les étoiles, en bonne compagnie.

Vous pouvez écouter The HazytonesWhitenails et Mountain Dust sur bandcamp.com et acheter leurs albums du même coup.

Setlist Hazytones
An Eye for an Eye
Hell
Shade of the Future
Fool’s Paradise
Empty Space
Not Cured
Light Of The Day
Monarchs Of Oblivion p. 2

Setlist Whitnails
Shangaied
Done and Gone
Hazy Dusk
Road Not Taken
In My Blood
The Spire
Dead in Time

Setlist Mountain Dust
Dead Queen
Seven Storms
Inside The Rift
It Lives
Evil Deeds
Stop Screaming

Marc Desgagné

Marc Desgagné