22:04:17 – Powerglove / Immortal Guardian (Québec)

Spectacle: Le 17 avril 2022 à La Source de la Martinière à Québec
Organisateur: District 7 Production
Compte-rendu: Sylvain Carrier

Powerglove/Immortal Guardian
La Source de la Martinière
17 avril 2022

Pâques, le chocolat, le p’tit Jésus, sa résurrection… étaient loin d’être à l’honneur en ce frisquet dimanche soir, puisque La Source de la Martinière accueillait la formation américaine Powerglove! C’était flanquée d’Immortal Guardian que le groupe venait nous présenter son heavy metal de gamer, au grand plaisir de la centaine de fans présents pour l’occasion.

C’est devant une poignée de spectateurs, peut-être une trentaine tout au plus, qu’Immortal Guardian avait le mandat de débuter le bal. La formation présente un heavy metal qui oscille entre le power et le prog metal, ce qui cadre évidemment parfaitement dans cette soirée. C’est dans un crâne lui servant de micro que le chanteur Carlos Zema entonne les premières notes de Psychosomatic, mais l’attention des amateurs se dirige rapidement vers le versatile guitariste Gabriel Guardian qui, fouillez-moi comment, joue du clavier en même temps qu’il joue sur sa guitare. Extrêmement impressionnant à voir, ce jeune virtuose a clairement tout l’avenir devant lui! Immortal Guardian ne plaira cependant pas à tous; la voix très, très (trop?) aigüe de Carlos Zema vient souvent faire obstruction aux mélodies accrocheuses de la formation. Certains feront le parallèle entre sa voix et celle d’Andre Matos, ce qui n’est pas si gênant au final, mais la plupart des pièces proposées bénéficierait d’un chant un peu moins high-pitched. Cela ne semble pas déranger les amateurs, cependant, eux qui deviennent plus nombreux à mesure que la prestation avance. Bien que Gabriel Guardian vole un peu le show avec son talent unique, on ne peut passer sous silence la prestation de Joshua Lopez (basse) et du Montréalais Justin Piedimonte, qui sont tout simplement brillants également. Zema animera la foule tout au long du spectacle, charismatique à souhait. La foule est réactive et embarque à pieds joints dans les 8 morceaux qui lui sont proposés. Premier passage en sol canadien réussi pour Immortal Guardian!

Powerglove suit ensuite, présentant son heavy metal basé sur les jeux vidéo et les séries animées de notre enfance. Comme le hurle Bassil Silver en lever de rideau, « We are Powerglove et we’ve come to fuck with your childhood!». On pouvait se demander initialement qui remplacerait le bassiste Nick Avila, qui a quitté la bande un peu avant la pandémie, et la réponse est rapidement obtenue : Personne. Par contre, on ajoute un guitariste à la soirée, nul autre que le guitariste du spectacle précédent, Gabriel Guardian. Ça tombe bien, on en redemandait! Powerglove a ce don d’animer les foules d’une manière cocasse tout au long de sa prestation, et cette fois-ci ne fait pas exception. Une vidéo de Zebediah le magicien nous transportera à travers le setlist via un conte absurde, laissant place à des images des jeux ou des émissions jeunesse joués par le groupe. De Metroid à Tetris, en passant par Final Fantasy 4 (2 pour les intimes), Street Fighter, Kirby et Sonic, on revisite un catalogue exhaustif de classiques des vieilles consoles. La foule est excessivement réactive tout au long du spectacle, malgré le petit nombre d’amateurs présents. Ben Cohen à la guitare, Bassil Silver à la batterie et Gabriel Guardian sont d’un charisme fou et ils multiplient les interactions hilarantes avec les fans. Si les jeux vidéos sont à l’honneur, soulignons tout de même les «émissions du samedi matin» honorées, notamment Ghostbusters, Pokemon, X-Men, La Petite Sirène et Animaniacs. Durant Power Rangers, Carlos Zema reviendra sur scène pour interpréter la chanson thème, et cette fois-ci il est exactement dans son «range» vocal. Malade! La soirée se terminera sur le classique Mario Minor, évidemment, ce qui conclura une soirée franchement agréable.

Powerglove est une de ces formations qu’il est facile d’apprécier. Décevant que si peu d’amateurs se soient présentés en cette soirée pascale, mais l’énergie dégagée par ceux en présence devrait assurer un prochain passage de la formation américaine. On les attendra de pied ferme!

Setlist :
1- Kraid’s Lair
2- Tetris
3- Under The Sea
4- Guile’s Theme
5- Kirby
6- Solo Ben Cohen
7- Animaniacs
8- Solo Gabriel Guardian
9- Ghostbusters
10- X-Men
11- Red Wings Over Baron
12- So Sexy Robotnik (Bassil Silver à la guitare, Justin Piedimonte d’Immortal Guardian à la batterie)
13- Solo drum Bassil Silver
14- Snake Man
15- Gotta Catch’em All
16- Power Rangers (Carlos Zema au chant)
17- Mario Minor

Marc Desgagné

Marc Desgagné